Techniques de base

Le matériel pour pêcher en nymphe

Lire la suite

Ma vision de la pêche en nymphe

On n’achète jamais une mouche de pêche au hasard, surtout lorsque l’on pratique la pêche en nymphe. Si le visuel de la mouche est capital lorsqu’on pêche en sèche, lorsqu’on pêche en nymphe, c’est une condition nécessaire, mais pas suffisante...
Lire la suite

Pêche en nymphe à vue : la meilleure méthode pour prendre les gros poissons

La principale difficulté dans la pêche en nymphe à vue réside dans le fait que malgré une mise en oeuvre très simple ( voir le poisson et lui proposer votre nymphe ) ce type de pêche prend en compte de nombreux paramètres. C’est pour cette raison que c’est une des méthodes les plus difficiles à maitriser, mais également une des plus passionnante !
Lire la suite

Pêche au pompon : doublez vos chances de prendre du poisson !

Cette méthode consiste à faire dériver une mouche sèche, qui va soutenir une ou plusieurs nymphes. Ainsi, la mouche sèche a donc un double rôle : - Celui de mouche sèche imitant un gros insecte comme un sedge (trichoptère), que les poissons pourront gober. - Celui de mouche-indicateur ( que j'appelle aussi pompon ), rendue visible à l’aide d’artifices comme un toupet ou un tag fluo, placée sur la tête de la mouche, qui sera ainsi visible par le pêcheur, mais pas par le poisson.
Lire la suite

Pêche en nymphe au fil : les poissons sont dans vos pieds !

Soyons honnête tout de suite, la pêche que je vais vous décrire ici est la plus efficace sur l’ombre et la truite, car elle se pratique dans les courants assez puissants, la où les poissons trouvent oxygène et nourriture. Commençons par les choses à ne pas faire: il y à quelques années, je pêchais encore en nymphe au fil avec la soie dans les anneaux... 
Lire la suite